Répondre au commentaire

Séjour juin 2018 : hommage à Belemou

Encore un séjour pour Etienne et Myriam... très positif, comme l'aboutissement de plusieurs années de travail et patience. Les projets : moulin (livré avec une mauvaise meule qu'on a dû faire changer) , élevage de porc et volailles (avec agrandissement des bâtiments d'élevage), labours pour semis de juin, tissage sur grand métier (complément de formation), couture-cordonnerie, savonnerie (les activités reprennent grâce au soutien pour l'achat de la soude), fabrication du soumbala (construction d'un foyer économique en bois), coiffure... progressent et toutes les femmes concernées remercient profondément Adanse pour le soutien accordé. De nombreux problèmes de santé ont été soutenus depuis janvier : problèmes de vue, opérations diverses et prise en charge d'ordonnance. Décès ou naissances ont été accompagnés.

Côté jeunes : depuis que la bibliothèque est encadrée par un enseignant qui aide les enfants à entrer dans la lecture, ça marche très bien. Les cours d'informatique donnés par Baba s'achèvent avec un bon bilan de comptétences et vont reprendre en juillet avec un autre groupe. L'alphabétisation des jeunes apprenties progresse dans la bonne humeur grâce à Rebecca.

Selon l'avis des locaux, le rôle principal pour Adanse est de répondre aux soucis quotidiens les plus préoccupants pour ces femmes : le soutien aux activités des femmes, aux études de leurs enfants et aux problèmes de santé dans ce pays où tout est payant, où soigner est devenu un commerce juteux pour les médecins. On se lève chaque jour en se battant pour mettre quelque chose dans la marmite et en priant de ne pas tomber malade. Alors longue vie à Adanse et à ceux qui suivent tout cela !

Notre ami Belemou nous a quittés : nous avons organisé une cérémonie en sa mémoire avec des personnes ( plus de 100 ) auprès de qui il a laissé une belle empreinte. Son rire, son dynamisme pour leur redonner courage les accompagnent encore. Nous aussi...

Répondre